Vous êtes ici

spécialité gateau battu histoire

Histoire du gâteau battu

  • 5jaunes d’œuf
  • 20grammes de levure fraiche
  • 1900reconnu comme spécialité régionale

Gâteau Battu

Quesako ? 

Le gâteau battu fait partie de ces plats identitaires, indissociable de notre histoire culinaire et gastronomique.
Pourquoi « battu » ? 

Parce que la pâte est battue à la main. C'est ce long battage qui donne cette pâte aérienne, souple et légère .

C’est une sorte de brioche, riche en beurre et en œufs, dont la pâte est plus aérée et moelleuse que la brioche traditionnelle.

Sa cuisson dans un moule cannelé haut et cylindrique, lui donne cette forme si particulière de toque de cuisinier. N’est considéré comme « vrai » gâteau battu que celui cuit dans ce moule spécial. 

 

voir le site du Gâteau Battu

gateaubattu-crt-picardie-sambellet.jpg
marie-jose-jarry.jpg
gateaubattu-007-r-jacq-smbs-glp.jpg
pc01-cdtsomme.jpg

Ancré dans les traditions

 

spécialité régionale

Le gâteau battu est toujours servi lors des vins d’honneurs de mariage et des cérémonies mais ne vous privez surtout pas de le déguster au cours de votre périple au petit-déjeuner ou au goûter ! Délicieux accompagné de confiture de rhubarbe.

S’il est difficile de dater l’apparition de cette spécialité et d’en retracer l’histoire, son identité picarde ne fait pas de doute.

En revanche, ce n’est qu’à partir de 1900 qu’il est reconnu comme spécialité régionale, défendue et promue par La Noble Confrérie du Gâteau Battu depuis 1993.

Chaque année, la Confrérie intronise de nouveaux chevaliers fervents défenseurs de cette spécialité culinaire. 

L'organisation d'un concours annuel du meilleur gâteau battu a d’ailleurs permis de mettre à l'honneur le produit. 

Au goûter, les enfants adorent ! Encore meilleur accompagné de confiture de rhubarbe...
Goûter gâteau battu
Confiture
Confiture
Gâteau battu

La recette 

originale

> 125g de farine          > 5 jaunes d'oeufs        > 85 g de sucre 
> 125 g de beurre        > de la levure               > une pincée de sel 

1/ dans un saladier, mélangez la farine, les jaunes d'oeufs, la levure, le sucre, le sel et le beurre tiédi.
2/ pétrissez le tout entre 20 et 25 minutes et laissez reposer une heure. 
3/ quand la pâte est montée dans le moule, rabattez-la. Laissez-la à nouveau reposer 1 heure.
4/ Rabattez-la à nouveau.
5/ Versez -la dans les moules beurrés au quart de leur hauteur.
6/ Laissez monter la pâte. Comptez entre 1h et 1h30.
7/ Mettez à cuire à four chaud à 170°, environ 20 minutes.
 

Rencontre avecFrancis Fréville

Artisan boulanger

«Mon plus beau souvenir ? le jour où mon fils de 12 ans a fait une tournée de battu avec moi. Cela m’a fait chaud au cœur.je suis parti une semaine en vacances, il a pris le relais. J’ai commencé au même âge. Quand je rentrais de l’école, j’allais directement au fournil.»

Vous aimerez aussi