Le Mémorial Terre-Neuvien de Beaumont-Hamel
Vous êtes ici
Symboles Mémoriaux guerre internationale
©Nicolas Bryant

Mémorial Terre-Neuvien de Beaumont-Hamel

Message d'erreur

Warning : array_flip(): Can only flip STRING and INTEGER values! dans EntityCacheControllerHelper::entityCacheLoad() (ligne 73 dans /var/aegir/platforms/drupal_prod_7/sites/all/modules/PERFS/entitycache/includes/entitycache.entitycachecontrollerhelper.inc).
  • 1ERJUILLET
  • 16HECTARES
  • 86%EFFECTIFS MORTS

Vestige

d'un champ de bataille

Des mémoriaux à la 29ème Division britannique et à la 51ème Division écossaise, à la butte du caribou, où figurent les noms de 820 terre-neuviens qui ont donné leur vie au cours de la Première Guerre Mondiale et dont le lieu de sépulture est inconnu, le parc est à la fois un lieu de commémoration et un bouleversant parcours de compréhension de la bataille accessible à tous les férus d’Histoire.

Le parc Terre-Neuvien est aussi l'un des rares sites où il est possible de voir un champ de bataille de la Grande Guerre dans son état d'origine : tranchées de communication, de combats, impacts d'obus nous donnent une vision émouvante et réaliste des batailles.

Mémorial Terre-Neuvien de Beaumont-Hamel

beaumonthamel_tranchees_cnicolas_bryant_400x600.jpg
csommetourisme-lv_18_400x600.png©SommeTourisme-LV
drone-beaumonthamel_sept2019csomme_tourisme-nicolas_bryant_5400x300.jpg© Nicolas Bryant
beaumon-hamel_memorial_terre-neuvien_cnicolas_bryant_3_400x300.jpg© Nicolas Bryant
beaumonthamel_sentier_cnicolas_bryant.jpg© Nicolas Bryant
beaumonthamel_tranchees_moutons1_cnicolas_bryant.jpg

Les Terres-Neuviens

dans la Grande Guerre

Durant la Grande Guerre, Terre-Neuve était une colonie britannique et avait levé une armée de volontaires. Plus de 6 000 volontaires ont ainsi servi dans le Royal Newfoundland Regiment et 1305 sont tombés au cours du conflit.

Le 1er juillet 1916 à 9h15, 1er jour de la Bataille de la Somme, les hommes du Newfoundland Regiment se lancèrent à l'assaut des lignes ennemies et se trouvèrent pris sous le feu des mitrailleuses allemandes. Une demi-heure plus tard, 86% des effectifs étaient morts, blessés ou disparus.

Proportionnellement aux effectifs engagés, cette action fut l'une des plus meurtrières de l'offensive de la Somme.
 

De février à mi-décembre, des guides étudiants vous proposent des visites guidées gratuites en français et en anglais.

Un centre d'accueil situé à l'entrée du parc complète la visite. Une exposition permanente retrace l'histoire du Royal Newfoudland Regiment de sa création en 1914 jusqu'à la fin de la guerre.
centre-beaumont_hamel_cacarrier_2.jpg
beaumonthamel-centre_1csomme_tourisme-ab.jpg© Somme Tourisme-AB
beaumonthamel-centrecsomme_tourisme-ab.jpg© Somme Tourisme-AB
beaumont-hamelcmemorial_terre_neuvien_csomme_tourisme-ac.jpg© Somme Tourisme-AC

Un champ de bataille

unique

Le Parc Terre Neuvien qui s'étend sur 16 hectares se découvre grâce à un circuit pédestre. Une fois le centre d'accueil visité, le champ de bataille dont le sol porte encore les stigmates de la guerre se dévoile.

La visite commence par le monument à la 29ème division dont faisait partie le régiment de Terre-Neuve. Ensuite le chemin conduit à la butte du Caribou, insigne du Royal Newfoundland Regiment. C'est le point de vue à ne pas manquer sur les champs de bataille et le lieu idéal pour comprendre toute l'organisation du système de tranchées !

A son pied se trouvent trois plaques de bronze qui font office de mémorial national aux disparus où figuent les noms des 821 membres du Royal Newfoundland Regiment, de la Newfoundland Royal Naval Reserve et de la marine marchande qui ont donné leur vie au cours de la Première Guerre mondiale et dont le lieu de sépulture reste inconnu.

Au centre du no man's land, se trouve le squelette de l'arbre du danger, surnommé ainsi par les troupes parce que situé dans une zone où le feu de l'ennemi était particulièrement intense. Ce fut pour beaucoup le point le plus loin atteint lors de l'assaut.

En poursuivant le chemin on arrive à proximité des lignes allemandes et des trois cimetières du site : Y Ravine Cemetery, Hawthorn Ridge Cemetery n°2 et Hunter's Cemetery.

monument_51eme_division_-beaumont_hamel_csamuel_crampon.jpg© Samuel Crampon

Hommage aux

soldats ecossais

Le 13 novembre 1916, 4 mois et demi après le début de l'assaut, c'est finalement la 51ème Division Highland qui parviendra à prendre les tranchées allemandes.

Un mémorial, représentant un soldat écossais, le "Gordon Highlander" leur rend hommage. Il domine la ravin Y qu'il a repris. Sur son socle on peut lire une inscription en anglais et gaélique : "Les amis sont précieux le jour de la bataille".

Le sculpteur, Georges Henry Paulin, a utilisé comme modèle le sergent-major Bob Rowan du Glasgow Highlanders.

Les sites Canadiens

Où manger ?