Vous êtes ici

Cueillette Herbes Baie de Somme

Gourmandises de la baie de Somme

  • 2500tonnes de moules de bouchot par an
  • 300pêcheurs à pied
  • 5000moutons des prés salés

L'agneau des prés salés

Marque Estran 

L’agneau des prés salés est élevé dans les mollières, des espaces recouverts par la mer au moins 6 à 8 fois par, lors des grandes marées.

Depuis 2006, ces agneaux, qui se régalent de puccinelle, bénéficient d’une AOC, une vraie reconnaissance pour un produit authentique et intimement lié au terroir picard.

C’est d’ailleurs ces herbes marines qui donnent à l’agneau ce goût iodé et sa chair rose groseille.

Il ne peut être consommé que de fin juin à mi-février. La marque «Estran» sous laquelle sont commercialisés les agneaux de pré-salé est déposée depuis 1991.

 

 

parcresto-as-flament.jpg
oreillesdecochon-comdesimages.jpg
argousier-cdtsomme.jpg
salicorne01-cdtsomme-imarep.jpg
salicorne02-cdtsomme.jpg
pc01-cdtsomme.jpg

Les moules de bouchot

et herbes de la baie 

Les moules de bouchot sont élevées sur de grands pieux en bois, installés dans la partie nord de la côte picarde, entre Quend et Saint-Quention-en-Tourmont, entre baie de Somme et baie d’Authie.

14 mytiliculteurs assurent la production annuelle de 2500 tonnes de moules et assurent la pérennité de ce produit emblématique de la baie.

On recense également plus de 300 pêcheurs à pied. Ils alternent la pêche aux coques (surnommés hénons en picard, un petit coquillage à la chair ferme), la pêche à la crevette et la récolte des herbes de la baie.

La plus connue est la salicorne (encore appelée passe-pierre ou haricot des mers).

Elle est récoltée entre fin mai et fin septembre sur les concessions du Crotoy et du Hourdel. Mais les ramasseurs diversifient la cueillette en récoltant des asters maritimes (ou oreilles de cochon), des pompons, etc…

 

La pêche à pied de loisirs est tolérée en dehors des concessions dans la limite de 500 grammes par personne et par jour maximum pour la salicorne et 5 kgs par personne et par jour pour le coques.

Une infinie richesse qui fait le régal des gastronomes: agneaux des prés salés, coquillages, poissons, herbes de la baie...
conserveriesaintchristophe-cdtsomme.jpg
herbesdelabaie01-comdesimages.jpg
safrieredelabaiedesomme02-crtp-comdesimages.jpg
argousier © Anne-Sophie Flament.jpg

Et caetera

rose de Picardie, argousier...

La découverte culinaire se poursuit avec les produits à la rose de Picardie, qui pousse notamment aux jardins de Valloires, l'argousier gorgé de vitamine C ou encore le célèbre gateau battu, cette brioche riche en beurre et en oeufs qu'on sert traditionnellement dans les mariages.

La label Terroirs de Picardie recense tous les bons produits picards et les boutiques où vous pourrez les trouver.

Site web 

Rencontre avecAnne Poupart

La Safranière de la Baie de Somme

«Nous sommes installés à Ponthoille, à la Ferme de Romiotte, et nous cultivons la plus précieuse des épices. Je cultive 100 000 bulbes. La floraison intervient en octobre. Elle est concentrée sur un temps très court, juste quelques jours. En une seule nuit, on peut voir éclore jusqu’à 15 000 de ces délicates fleurs violettes dont on récolte le pistil.»