Le coquelicot, fleur du souvenir
Vous êtes ici
ParfumCoquelicot fleur du souvenir
©Nicolas Bryant

Parfum coquelicot

  • 1915Poème In Flanders Fields
  • 19211ère vente de coquelicot

Fleur des champs de blé

un poème, une allégorie 

En 1915, le lieutenant-colonel John Mc Crae, un médecin militaire canadien, écrit un célèbre poème intitulé « In Flanders Fields » à la suite de la mort de son ami tué par un obus allemand à Ypres, enterré dans une tombe de fortune marquée d’une simple croix de bois, où les coquelicots sauvages poussent entre les rangées. Ce poème allait devenir le symbole du sacrifice des soldats pendant la Première Guerre Mondiale.

Sur les champs de ruines, les paysages lunaires et dévastés, la fragile fleur aux pétales délicatement chiffonnés, est la seule à parvenir à pousser au milieu des obus. Sa couleur rouge sang couvre le champ de bataille comme un hommage silencieux au sang versé par les soldats.

Eloïse et Albert toute une histoire

Coquelicots© Nicolas Bryant
Tour d'Ulster© Nicolas Bryant
Croix du Souvenir © Nicolas Bryant
Coquelicot et bleuet © Nicolas Bryant
Coquelicot© Nicolas Bryant
Coquelicot© Nicolas Bryant

L'oeuvre de femmes 

la fleur symbole

Moina Michael, touchée par le poème, fit en sorte, en 1920, que l’American Legion reconnaisse le coquelicot comme le symbole officiel du Souvenir.

Anna Guérin, une française, fit la même démarche en Grande-Bretagne et au Canada. Ainsi la British Legion, la Légion canadienne puis la Returned Soldiers League australienne rejoignirent le Poppy Appeal international.

Depuis, des milliers de fleurs en papier et en tissus sont vendues à travers le monde au bénéfice des victimes de guerre. Des couronnes de coquelicots et de petites croix ornées de la fleur rouge sont déposées au pied des tombes et des mémoriaux. Des millions de personnes portent le Poppy à la boutonnière le 11 novembre. 

Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l'espace 
Les alouettes devenues lasses 
Mêlent leurs chants au sifflement 
Des obusiers.

John Mc Crae, 1915 

Eloïse et Albert toute une histoire

Les coquelicots se mêlent aux épis de blé et aux bleuets
coquelicot et lin © Nicolas Bryant
Cimetière britannique © Nicolas Bryant
Coquelicots© Nicolas Bryant
Parapluies poppy © Nicolas Bryant

Un souvenir...

au coquelicot 

Rencontre avecPhilippe Feret

La Boutique du Coquelicot

Mon arrière-grand-mère fabriquait des gaufrettes pour les soldats, ma femme a repris la recette familiale en ajoutant une once de coquelicot. Nous déclinons cette fleur porte bonheur en friandises, confiseries, biscuits, sirops, gelées, cadeaux...