Cimetières et nécropoles | www.somme-tourisme.com
Vous êtes ici
Se souvenirCimetièreset nécropoles

Cimetières et nécropoles

  • 410cimetières du Commonwealth
  • 20nécropoles françaises
  • 13nécropoles allemandes

LES CIMETIÈRES

BRITANNIQUES

Créée en 1917 par charte royale, “l’Imperial War Graves Commission” appelée aujourd’hui “Commonwealth War Graves Commission” a pour tâche essentielle l’entretien des sépultures des membres des forces de l’empire (plus tard le Commonwealth) décédés pendant les deux guerres mondiales et autres conflits locaux. Sa deuxième mission primordiale consiste à construire et entretenir les nombreux mémoriaux et monuments.

La majorité des cimetières comprend la “croix du sacrifice” sertie d’un glaive et la “pierre du souvenir” citation de “l’Ecclesiasticus” « Their names liveth for evermore » (« Que leur nom vive à jamais ») et presque toujours un abri pour les visiteurs. Le tout constitue un ensemble architectural remarquable.

Les soldats des nations du Commonwealth étaient enterrés au plus près de l'endroit où ils étaient tombés d’où la création de multiples petits cimetières dans le département. Un corps retrouvé, même non identifié, était inhumé dans une sépulture individuelle.

Site de la CWCG

Flatiron Copse Cemetery
Flatiron Copse Cemetery
Cimetière américain de Bony
Cimetière Adelaïde VB
Cimetière Adelaïde VB
Nécropole allemande de Fricourt

LES NÉCROPOLES

FRANÇAISES

Les services du Ministère de la Défense sont chargés de l’entretien des nécropoles françaises, remarquables d’homogénéité et de sobriété. Elles comportent systématiquement des ossuaires et un mât où flotte le drapeau français.

Vous avez la possibilité de connaître le lieu d’inhumation des personnes décédées lors des différents conflits en consultant le site dédié. Le site Mémoire des Hommes permet de trouver des renseignements sur un aïeul mort pour la France.

LES CIMETIÈRES AMÉRICAINS

The United States War Graves Service fut créé sur décision fédérale en 1923 afin d’entretenir les cimetières et les mémoriaux des 218 000 hommes et femmes qui trouvèrent la mort au cours des différents conflits (Guerre du Mexique, Première et Seconde Guerre, Corée, Vietnam,etc).
Le cimetière des Américains tombés dans la Somme est situé à Bony dans l'Aisne.

American Battle Monuments Commission

Plusieurs raisons expliquent qu’il y ait autant de cimetières du Commonwealth : après 1915, il n’y a pas eu de rapatriement des corps des soldats britanniques.
Cimetière français de Rancourt
Nécropole française de Maucourt
Cimetière militaire de Maucourt
Cimetière allemand de Fricourt

LES NÉCROPOLES

ALLEMANDES

Les nécropoles militaires allemandes sont réparties sur l'ancienne zone de front en territoire picard et 13 y sont recensées dans la Somme. Les nécropoles allemandes sont plus sobres que les cimetières britanniques et généralement peu fleuries.

La “Volksbund Deutsche KriegsgraberfurSorge” est une organisation humanitaire créée en 1919 qui a pour mission de recenser les tombes des soldats allemands se trouvant à l’étranger, de les préserver et de les entretenir. La plus importante des nécropoles allemandes de la Somme est située à Vermandovillers (26 000 corps).

La plus grande nécropole allemande est située sur le front français à Vermandovillers, dans le Santerre et a été créée par la France après la guerre. Elle accueille plus de 22 000 corps, 10 000 d’entre eux sont inhumés sous les croix noires, les autres étant regroupés dans les 15 ossuaires.

Aménagé au début des années 1920, le cimetière allemand de Fricourt a brièvement accueilli la sépulture de l’ « as des as » de la Grande Guerre, le pilote allemand Manfred von Richthofen, surnommé le Baron rouge. En 1925, son corps fut transféré à Berlin, avant d’être définitivement enterré à Wiesbaden. 17.027 soldats reposent dans ce cimetière.

www.volksbund.de

Vous aimerez aussi