L'arrière-front pendant la Grande Guerre
Vous êtes ici
Se souvenirL'arrière-frontPendant la guerre

Zoom sur l'arrière-front

  • 4 ansde vie intense
  • 4000clichés de soldats à Vignacourt
  • 3000Graffitis découverts à Naours

Une vie intense

A Amiens

La Grande Guerre a laissé quelques traces dans la capitale picarde.

Pourtant, une vie intense a régné pendant tout le conflit, de 1914 à 1918. Depuis l'arrivée des Allemands lors de l'occupation de la ville en 1914 (31 août -10 septembre), la ville a connu des activités multiples et variées : industrielles, sanitaires, médiatiques, sportives...

Sortie quasiment indemne du conflit, la cathédrale Notre-Dame prend valeur de mémorial. Dans la chapelle du Sacré-Coeur sont accrochés les drapeaux des pays alliés. Dans le déambulatoire, l'Ange pleureur du mausolée incarne le chagrin et devint le symbole des souffrances endurées dans les tranchées par les soldats, qui envoyèrent son effigie dans le monde entier sous forme de cartes postales.

Office de tourisme d'Amiens03 22 71 60 50

Cathédraled'Amienspoppy.jpg
Vignacourt 14-18
bertangles_chateau_p.noiret_1.jpg
Vignacourt1418.jpg
cadrt80-fleonardi_60.jpg
Cité souterraine de Naours

Le nouveau Centre d'interprétation

Vignacourt 14-18

Pendant la Grande Guerre, Vignacourt est un site logistique important pour l’armée française et ses alliés. Louis et Antoinette Thuillier, passionnés de photographie vont photographier les soldats de passage venus du monde entier dans leur ferme.

En 2010 une chaine de télévision australienne Channel Seven découvre dans le grenier de la ferme 4 000 plaques photographiques. Conscientes du caractère exceptionnel et historique de la collection, les autorités françaises et australiennes souhaitent désormais la valoriser.

Vignacourt 14-18 vous accueille dans la ferme, rénovée, dédiée à la valorisation de la collection Thuillier. Une exposition de portraits pleine d’humanité, où la petite histoire permet d’avoir un autre regard sur la grande histoire. Profitez d'une expérience virtuelle 360° qui raconte quelques instants avant la prise de photo par Antoinette, un moment immanquable !

Vignacourt 14-18 - 06 73 69 55 49

Le château de Bertangles
Siège de l'Etat Major du corps expéditionnaire australien en 1918 où furent planifiées et exécutées les attaques décisives de la bataille d'Amiens, conduisant au "jour noir de l'armée allemande" et à la victoire finale.

Le château de Querrieu
C'est ici qu'est décidé l'ordre d'attaque du célèbre et funeste 1er juillet 1916 à 7h30 du matin par le Maréchal Haig, chef d'état major des armées.

Le cimetière chinois de Nolette à Noyelles-sur-Mer constitue la dernière trace visible de la contribution chinoise au conflit dans la Somme. 841 hommes y sont inhumés.
csamuelcrampon_35.jpg
csamuelcrampon_12.jpg
csamuelcrampon_10.jpg
naours_grottescj.halatre_4.jpg

La Cité souterraine

De Naours

L'immense cité souterraine de Naours est creusée dans le calcaire du plateau picard. Remarquablement organisée, elle est reconnue comme l'un des plus vastes sites souterrains du Nord de la France.

Carrières puis refuges pour les habitants depuis le Moyen-Âge, la cité souterraine de Naours abrite environ 3 000 graffitis (recensés à ce jour) de soldats de la Première Guerre mondiale, dont plus de 700 attribués à des Australiens. Il s'agit de la plus grande concentration d'inscriptions du front occidental.

Le carnet de guerre de W. J. A. Allsop révèle en effet que les souterrains de Naours étaient une destination touristique prisée des soldats. Les graffitis laissés révèlent un visage moins sanglant qu'à l'accoutumé et peu connu de la Grande Guerre : celui des loisirs des soldats à l'arrière-front.

En 2019 ouvrira le tout nouveau Musée des Graffitis à Naours : 100 m2 d’exposition bilingue relateront à la fois les parcours de vie des soldats venus visiter le souterrain, mais aussi les loisirs des soldats à l’arrière front.

Cité souterraine de Naours - 03 22 93 71 78

doullens_salle_du_commandement_unique_redimens.jpg

La Salle du Commandement Unique

de Doullens

Le 21 mars 1918, Ludendorff lance, depuis la ligne Hindenburg et sur un front de 70 km, la plus formidable offensive de la guerre depuis 1914.

L'objectif est double : séparer les armées française et britannique et prendre Amiens. La situation, si elle persiste, peut conduire à une catastrophe militaire irréversible.

Le 26 mars, les présidents Poincaré et Clemenceau, les généraux Pétain et Foch, Lord Milner et le général Haig se réunissent dans la mairie de Doullens et décident de créer un commandement unique.

Le 18 juillet, Foch lancera son ultime contre-offensive qui conduira à l'armistice du 11 novembre.

La salle du Commandement Unique, située dans la mairie de Doullens, évoque l'événement par un vitrail de Gérard Ansart, deux peintures de Lucien Jonas, des bustes et des photographies.

Office de tourisme de Doullens - 03 22 32 54 52

Contacts utiles

Pour une visite de l'arrière-front

  • Office de tourisme d'Amiens Métropole

23, place Notre-Dame - 80000 Amiens
Tél 03 22 71 60 50
amiens-tourisme.com

  • Le Centre d'interprétation Vignacourt 14-18

196, rue d'Amour - 80650 Vignacourt
Tél 06 73 69 55 49
vignacourt1418.com

  • La Cité souterraine de Naours

5 rue des Carrières - 80260 Naours
Tél 03 22 93 71 78
citesouterrainedenaours.fr

  • Office de tourisme de Doullens

2, avenue du Maréchal Foch - 80600 Doullens
Tél 03 22 32 54 52
tourisme-territoirenordpicardie.com

  • Château de Bertangles

Rue du Château - 80260 Bertangles
Tél 03 22 93 68 36
chateaubertangles.com

  • Château de Querrieu

3, rue du Bois Galhaut - 80115 Querrieu
Tél 03 22 40 14 09
chateaudequerrieu.fr

7 incontournables

pour une visite de l'arrière-front

  1. Visiter la Cathédrale d'Amiens, en visite libre ou guidée, et arpenter les ruelles du centre-ville d'Amiens.
  2. Se rendre au centre Vignacourt14-18 pour découvrir la collection photos et tenter l'expérience de réalité virtuelle.
  3. Descendre dans la Cité souterraine de Naours à la recherche des graffitis des soldats.
  4. Faire une halte à Doullens pour voir la célèbre salle du Commandement Unique.
  5. Visiter le château de Bertangles qui fut le siège de l'Etat major du corps expéditionnaire australien.
  6. S'arrêter au château de Querrieu, là où fut décidée la fameuse attaque du 1er juillet 1916.
  7. Se rendre en Baie de Somme pour rendre hommage aux travailleurs chinois à Noyelles-sur-Mer.