Histoire de Grande Guerre avec Nota Bene | www.somme-tourisme.com
Vous êtes ici

Histoire de Grande Guerre avec Nota Bene

portait.jpg

Benjamin

Youtubeur de l'Histoire !

A travers sa chaîne Nota Bene, Benjamin nous permet de comprendre l'histoire avec un grand "H". Humour et franc-parler sont sa marque de fabrique

Le Carnet de route de Benjamin

Quel a été le périple de Benjamin dans la Somme?

Benjamin a découvert le Mémorial National Australien à Fouilloy. C'est à cet endroit qu'a eu lieu la bataille du 25 avril 1918. C'est également ici qu'a été érigé le Centre d'interprétation Sir John Monash, en hommage au Commandant du Corps Expéditionnaire Australien. Inauguré en avril 2018, il retrace l'histoire des soldats australiens dans la Somme .

 

Benjamin a suivi les traces du Baron Rouge à Vaux-sur-Somme, sur le lieu du crash du célèbre pilote. A Amiens, il a découvert le quotidien des soldats à l'arrière du front, entre moments de détente et ateliers de camouflage. A Vignacourt, il a vu les nombreuses photos de soldats, en effet, dans cette ferme tenue par le couple Thuillier, nombreux étaient les soldats qui venaient se faire tirer le portrait par le couple passionné de photographie ! 

 

Lors de son séjour dans la Somme, Benjamin a eu la chance de pouvoir échanger avec Philippe Nivet, professeur d'Histoire Contemporaine à l'Université de Picardie Jules Verne et Historien. Ensemble, ils ont abordé l'histoire de ces soldats qui avaient une vie également loin des tranchées, cette vie d'arrière-front, tant du côté allié que du côté allemand. Grâce à cette interview, Benjamin a pu comprendre les enjeux des batailles qui se sont tenues dans la Somme en 1918 et qui ont eu un rôle important pour la victoire alliée du 11 novembre.

Le coup de cœur de Benjamin

Benjamin a été sensible à tous les lieux qu'il a visité, mais c'est la Cité Souterraine de Naours qui l'a véritablement marqué. L'histoire de ces soldats venus en grand nombre visiter les fameuses "muches" picardes, et qui ont laissé leur témoignage au crayon de papier sur les parois des grottes. Il a été touché par la découverte de ces graffitis il y a seulement 4 ans par l'archéologue de la Grande Guerre  : Gilles Prilaux. Ce sont plus de 3000 soldats qui ont laissé une trace de leur passage.

memorial le hamelsomme tourisme
belvédère de saint colettesomme tourisme
Centre Sir John Monashsomme tourisme
Vignacourt 14_18somme tourisme